ACTUALITÉ

  • home
  • VIETNAM : Une deuxième …

VIETNAM : Une deuxième chance

  • 23-Mar-2018

A Hô Chi Minh Ville (anciennement Saïgon), l’association Planète Enfants et Développement vient en aide aux familles pauvres.

Elles y sont nombreuses dans le quartier de Tan Phu, et les femmes seules avec enfants sont les plus démunies.

Planète Enfants et Développement écoute ces femmes et les encourage à rompre avec le cycle infernal de la pauvreté.
Les travailleurs sociaux de l’association les orientent vers des structures qui vont pouvoir les aider (crèches, centres de formation, hôpitaux, entreprises…) et les accompagnent peu à peu vers l’autonomie.

C’est le cas de Thao, soutenue par Planète Enfants et Développement depuis dix mois.

« J’ai 21 ans et je suis mariée depuis déjà trois ans. Je suis également maman d’un petit garçon de 2 ans.

J’ai rencontré Minh, mon mari, au lycée. C’était le grand amour.
Quand j’ai annoncé mon mariage à mes parents, ils ont immédiatement été contre cette union.
J’ai alors coupé les ponts avec eux. C’est à la naissance de notre fils que Minh est devenu violent avec moi.
Ça n’a pas été une décision facile à prendre, mais je l’ai quitté. C’était une période compliquée.
J’avais loué une petite chambre en ville et je jonglais entre plusieurs emplois à mi-temps, tout en m’occupant de mon fils.

C’est une de mes collègues qui m’a parlé du centre de Planète Enfants et Développement.
La première fois que j’y suis allée, j’ai tout de suite apprécié l’ambiance. Il y avait un coin avec des jeux pour les enfants.
J’ai été reçue par une travailleuse sociale et je me suis sentie comprise.
Elle m’a d’abord orientée vers une avocate pour entamer une procédure de divorce.
C’est encore en cours, mais j’espère pouvoir vite officialiser ma séparation, c’est très important pour moi.

J’ai ensuite rejoint un groupe de parole, animé par une psychologue, avec d’autres femmes qui avaient subi la même chose
que moi. Ça m’a fait beaucoup de bien. J’ai pris conscience que ce qui m’était arrivé n’était pas de ma faute.
J’ai repris confiance en moi à cet instant.

L’association m’a aussi aiguillée vers une crèche. Cette nouvelle organisation m’a permise de reprendre un travail régulier
le matin et de suivre une formation en onglerie l’après-midi. Je viens juste de la terminer.
Pour le moment, je m’entraîne sur mes amies, mes voisines, et je compte suivre une formation en gestion pour ouvrir ma propre affaire. Depuis ce tournant, où j’ai décidé de quitter mon mari, j’ai l’impression d’avoir repris ma vie en main.

La prochaine étape, c’est renouer des liens avec ma famille, nous sommes en train de travailler dessus avec la psychologue
de l’association, et j’espère que cela va bien se passer. »

Depuis 2016, la Fondation ELLE accompagne l’action de Planète Enfants et Développement à Hô Chi Minh Ville.

  • Partager:

ACTION EN LIEN

Vietnam : Les filles prennent part au développement

Hô Chi Minh-Ville, anciennement Saigon, est la plus grande ville du Vietnam devant la capitale Hanoï. Véritable poumon économique du pays, elle est également synonyme d’espoir et de promesses de vie meilleure pour des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants qui quittent les zones rurales pour y …